Dérive, Douleur, Suicide Vs Tête Froide, Vide, Saturée

Publié le par Lalibella

C’est la merde… Je commence à souffrir… 3ème jour de crise… Et les choses ne prennent pas un bon tournant. Je suis complètement sur le cul. Je me demande vraiment comment il peut me laisser accumuler autant de rancœur… Je suis en train de réfléchir et je me dis que je n’ai pas envie de dormir là ce soir… Je ne supporte pas de gérer le conflit sous le même toit et en même temps, j’avoue que je ne sais pas ce qui nous arrive…

S’il allait mal, pourquoi ne me l’a t’il pas dit ? Je le connais, il est très fier et très secret, il se confierait peut-être à tout le monde sauf à moi. Du coup, je n’ai pas vu venir la tempête

Je suis fatiguée. J’ai super mal dormi sur le canapé. J’ai fait des cauchemars atroces… J’ai pas envie d’avoir mal. J’ai l’impression que je ne le mérite pas… Je ne sais pas du tout ce qu’il pense et ça me ronge. J’attends qu’il fasse un pas vers moi mais il ne le fait pas.

Du coup, même si c’était hyper maladroit, je l’ai fait ce midi. Mais ça n’a rien donné. Il me dit que lui aussi pourrait très bien me demander des excuses alors que je ne lui ai rien dit de blessant. Pas comme lui (voir ici). Du coup j’ai senti que la pression montait, j’ai pu lui dire que je n’en revenais pas qu’il aille aussi loin dans ses propos à cause d’une petite dispute comme il peut y en avoir dans tous les couples. Nous non, ça finit en drame, parce qu’il ne contrôle pas ses paroles, qu’il sait quoi dire pour me faire du mal.

Il est venu me souhaiter une bonne après-midi dans le salon mais je n’ai pas répondu.

 

Il est 13h30. Les drames s’accumulent. Ma grande sœur est en crise. Elle me dit par MSN qu’elle va très mal. Je sais qu’elle est très fragile mais je me dis que ça doit aller. Puis elle me dit manquer d’air alors je sens la panique me gagner. Elle me dit qu’elle va partir en couille, qu’elle va péter un câble et ça me rappelle il y a quelques mois, à 2h du matin, elle à Paris dans le métro et moi ici dans le sud, elle me disant qu’elle va se jeter sous le métro, qu’elle n’en peut plus. Heureusement que je ne l’ai pas cru car je n’aurais pas pu la calmer. Et là je commence à douter quand elle m’avoue, toujours sur MSN, qu’il y a quelques années, elle se coupait les veines au cutter ???!!!!!!!! Je tombe de haut… Je ne comprends plus. Il y a une partie de moi qui perd un peu plus de son équilibre pour lequel je lutte chaque jour… Je ne sais plus quoi faire, j’essaye de la guider vers son chef ou vers la pharmacie pour prendre un calmant. Je regarde des billets de train pour qu’elle aille se reposer dans notre famille… Je lui rappelle 20 fois qu’elle peut m’appeler. Je lui propose de venir à la maison si elle veut couper avec tout ça. Je m’occuperai d’elle.

Elle me dit qu’elle part manger.

J’attends. Pas de nouvelles.

J’appelle.

Elle répond. Elle a une voix « normale ». Elle est devant le micro-ondes, avec une copine.

Je ne comprends pas. Comment arrive t’elle à se contenir à ce point malgré tout ce qu’elle m’a dit ? Je ne dis pas qu’elle ment. Je suis contente de voir qu’elle n’est pas complètement en panique mais il y a 10.000 km entre MSN et sa voix maintenant.
Mais que suis-je sensée dire ou faire quand elle me sort tout ça ? C’est l’horreur pour moi.

Malgré tout, j’essaye de garder la tête froide en me disant que c’est normal de se sentir impuissant. Elle sait que je suis là pour elle et j’essayerai de la guider mais je sais que le travail doit être fait par elle.

 

J’attends de ses nouvelles maintenant.

Publié dans Ma vie sur un plateau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

laeti 03/02/2009 16:13

Ah quand tout s'accumule c'est pas facile de gérer...tu as fait ce qu'il fallait dans les 2 cas maintenant, tu as raison il faut garder la tête froide et surtout rester lucide ! Tu vas y arriver y a pas de raison !Courage ! Bises