Fausse conversation avec…. mon sexologue

Publié le par Lalibella

* Bonjour, qu’est ce qui a motivé la consultation ?

 

Bonjour, je viens vous voir car depuis quelques mois, je note une vraie baisse de désir pour mon homme avec lequel je suis depuis 7 ans et demi… Et cela m’inquiète et me rend triste…

 

* Je comprends… Pensez-vous pouvoir expliquez cette baisse ?

 

En fait, il est le premier homme avec qui j’ai fait l’amour… Je n’ai connu que lui… Je n’ai pas le désir de le tromper, ni la curiosité de faire ça avec un autre homme mais peut-être que ça joue. Notre vie sexuelle au début a été je pense « normale », c’est à dire qu’on se sautait fréquemment dessus, ça se passait bien. Mais environ 1 an après, les problèmes ont commencé à se faire sentir car j’ai enchaîné infections urinaires sur mycoses à répétition jusqu’à ce qu’on me diagnostique une vestibulite (c’est à dire une inflammation du vestibule, la petite peau qui relie la vulve au périnée… Désolée, je sais pas dessiner !) Bref, ça a été très très dur, physiquement déjà car je subissais des déchirures de malade et surtout j’avais plus de mal que de bien lors des rapports, et surtout psychologiquement pour lui et moi car l’incompréhension régnait, moi je subissais et lui avait toujours peur de me faire mal.

Ça a été très dur à accepter. OK j’ai ça mais POURQUOI ? COMMENT ? Sachant qu’il n’y a aucun traitement pour cette maladie que l’on classe comme psychosomatique mais ça nous fait une belle jambe de pas savoir le guérir… Après 4 ans de combat, où j’aurais tout essayé (par exemple me tartiner de crème pour les mains pensant que ça hydrate mieux) et tout arrêté (les srings, et parfois même les culottes, bah tiens !) et pis surtout à prendre soin de moi et à faire des thérapies des thérapies des thérapies, et bien physiquement, ça va mieux mais c’est je pense psychiquement que ça pêche car je crois que ma libido a foutu le camp à la poubelle avec mes strings ! Du coup là, on doit être à 1 rapport sexuel par mois… [Arrghh, il va finir par avoir la prostate à 40 ans !]

 

* Avez-vous vécu une expérience traumatisante ?

 

Jamais physiquement. Mon homme a toujours été tendre, prévenant, et surtout très patient avec moi… Mais je pense qu’il y a une phrase qui m’a traumatisée… Et c’est peut-être là que ça bloque : je devais avoir 18 ans (j’avais jamais couché avec un mec, oulà trop peur !) et ma mère était au téléphone. Elle n’a pas dû m’entendre arriver. Elle parlait avec une copine. A cette époque, mon père était comme je vous l’ai dit un gros con et ma mère était la parfaite petite femme soumise qui a peur de son mari. Et elle lui a dit : « Tu sais moi, si je ne le fais pas, il ne me donne pas l’argent pour le mois ». Je vous jure, rien que le fait de le dire, j’ai mal au ventre… C’est bizarre, c’est plus fort de l’écrire que de le penser dans sa tête…

Si j’y pense encore c’est que dans ma tête, j’ai quand même associé ça au mot : DEVOIR. Du coup, toute la magie du sexe, moi, je ne la connais pas, le désir, la spontanéité, l’instinct… Et j’en suis malheureuse…

 

* Que souhaitez-vous ?

 

Je voudrais pouvoir en parler avec d’autres filles, pour me sentir moins seule. Je voudrais arrêter de me poser des questions et de me sentir anormale… Je pense que je suis mal dans mon corps, que je n’ose pas, que je me trouve con à m’imaginer le faire… Que son corps ne m’attire pas… Je voudrais réussir à me laisser aller… Je suis encore une fois trop cérébrale…J’ai l’impression d’avoir encore tellement de trucs « psy » à digérer, ça me gonfle…

 

* Comment expliquez-vous cette attirance pour cette fille de votre entourage?

 

Cette attirance n’a rien de sexuel en fait. Au contraire, il s’agit davantage de sensualité, de désir, d’envie d’être proche, de se toucher, d’être complice… Plein de petits détails me font craquer et me font ressentir des petits picotements dans tout le corps… Et cela me fait du bien car avec mon homme, j’ai l’impression que c’est soit on se fait un câlin bisounours, soit c’est sexuel. Avec elle, j’ai des sensations entre les deux, et je sens que c’est cela qui me plaît.

Peut-être que tout ça est là pour que je puisse définir quelles sont mes attentes et à faire en sorte que mes désirs soient pris en compte et exaucés. Car j’en ai marre du coït à 2 balles, avec toujours le même chemin, un peu les seins, un peu les fesses et HOP vazy que j’tembrouille…

 

Bon, je vous tiendrai au courant… Ca fait 60 € ?

 

Ah quand même…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Célia 09/02/2009 15:34

Dr Célia, experte en sexologie est là pour vous répondre :-) (Ok j'arrête mes bétises...). Moi j'ai une suggestion qui me vient. Tu dis ne pas aimer ton corps, et je pense qu'il faut que vous commenciez par ça. Pourquoi ne pas entreprendre une soirée basée sur la sensualité avec ton homme. Un scénario tout bête, mais un diner romantique, et à la suite duquel, il pourra te bander les yeux, et caresser tendrement chaque partie de ton corps, pas forcément les plus intimes, mais faire de ce moment une découverte des plaisirs sensuels. Vous pouvez aussi échanger les rôles. Il faut que tu apprennes a découvrir tout ce que ton corps peut t'offrir de bon. C'est une première piste, mais il y en a plein, et moi j'ai des idées qui regorges ! Donc si besoin, Cécé est là :-)

Bizzz

laeti 06/02/2009 18:17

Tu as très bien imaginé cette conversation ! Et pour moi tu as déjà les réponses à tes questions !Il suffit de les accepter et que ton homme puisse les prendre en compte ! Moi aussi j'ai ce côté cérébral et maintenant je sais que c'est une grande force car ça m'a aidé à avancer dans bien des domaines ! Quand tu te sentiras plus affirmée et que tu sauras qui tu es ce sera plus facile de dépasser tout cela ! bises